Social Icons

Pages

vendredi 22 janvier 2010

Brochures touristiques des Hautes Fagnes et de la Vallée de l'Our (Belgique)










Les Hautes Fagnes, situées à l’Est de la Province de Liège constituent un des joyaux naturels les plus précieux de Belgique et méritent une protection particulière. La randonnée pédestre et le ski de fond sont les loisirs préférés des amateurs qui s’y rendent été comme hiver. Avec la vallée de l'Our, affluant de la Sûre, de la Moselle et, finalement, du Rhin, les Cantons de l'Est disposent d'un atout touristique du plus haut intérêt. Les villages de Manderfeld, Schönberg, Lommersweiler et Burg Reuland, entourés de nombreux hameaux idylliques invitent à la détente et au séjour au milieu de la nature et d'une population très ouverte.

L'architecture comme guide

L’architecture d’une région, qu’elle soit traditionnelle ou contemporaine, mérite toujours une attention particulière. Les demeures traditionnelles, essentiellement des fermes, s’intègrent à merveille dans le paysage, car elles ont été construites avec des matériaux locaux. En dehors de cet aspect, l’Eifel est également, et de manière croissante, terre d’accueil pour une architecture contemporaine attrayante, en tant que résultat des réflexions communes de l’architecte et du propriétaire. „Paysages dévoilés“ fournit un aperçu d’exemples parlants de l’architecture d’antan et d’aujourd’hui, entre l’utile et l’expérimentation, entre la fonctionnalité et l’extravagance. Mais le plus captivant est ce dialogue à travers les âges, mené entre le temps et l’espace, les matériaux et la finition, l’esprit et l’instinct ou, plutôt, entre le rationalisme et l’émotion.

Téléchargez la brochure.

Sur les traces du temps (2000 ans de peuplement)

En plus de 2000 ans de colonisation résolue, nos ancêtres ont laissé des traces profondes dans le paysage de l’Eifel. Ces traces redeviennent visibles, c.-à-d. lisibles et identifiables, lorsque l’on est en mesure d’expliquer le « comment » de leur création. Pour cela, les exemples marquants d’anciens peuplements, qu’il s’agisse de tumulus ou de bornes frontière, de ruines de châteaux forts ou d’ardoisières, de vestiges de colonies ou de fermes, de lignes de chemin de fer ou de ponts d’autoroute, constituent une aide précieuse. Ainsi, les traces du temps deviennent palpables dès lors que nous sortons des sentiers battus de notre propre perception, en nous concentrant pleinement sur les paysages dévoilés.

Téléchargez la brochure.

Sur les traces de la nature

Parmi les nombreux trésors de la région, ce sont les plus beaux et, surtout, les plus naturels qui ont été sélectionnés. Le Sud des Cantons de l’Est est connu et apprécié depuis toujours en raison de sa nature encore intacte, où subsistent de nombreux biotopes. Qu’il s’agisse de forêts de hêtres, de chênes ou de sapins, de prairies et de bocages, ou de zones marécageuses, de rivières ou d’un lac: l’ensemble montre toute la diversité des paysages de l’Eifel qui, malgré les changements subis tout au long des siècles passés, a pu conserver dans une large mesure son caractère authentique. Cinq sentiers didactiques et de nombreuses possibilités de randonnée permettent de découvrir cette grande diversité.

Téléchargez la brochure.

Eglises et chapelles insolites

Les nombreuses églises et chapelles dans le Sud des Cantons de l’Est sont considérées partout comme des véritables joyaux architecturaux, et ceci malgré la diversité des styles rencontrés. Pénétrer dans ces lieux hors du temps donne l’occasion de découvrir un certain nombre d’exemples rares de l’art du temps passé. Et, en y regardant de plus près, on tombe même sur des épisodes curieux et mystérieux, méritant d’être découverts voire étudiés plus en détail. Mais nous pouvons aussi découvrir des illustrations concrètes des us et coutumes de nos ancêtres, si nous traversons ce splendide paysage culturel les yeux bien ouverts, en consacrant toute notre attention aux églises et aux chapelles, ainsi qu’à certaines croix de chemin, injustement tombées dans l’oubli.

Téléchargez la brochure.

Touchons du bois

Le bois et l’économie forestière jouent depuis longtemps un rôle significatif dans le Sud des Cantons de l’Est. Ceci déjà pour la simple raison que plus de la moitié du territoire des cinq communes est recouverte de forêts. Dans ce contexte, la vie et les actions économiques liées au bois ont, depuis toujours, influencé la région et ses habitants. La brochure „Paysages dévoilés“ vise avant tout à mettre en exergue des aspects liés au bois, n’ayant peut-être pas reçu jusqu’à présent toute l’attention qu’ils méritent. Citons ici deux exemples: les constructions en bois, qui deviennent de plus en plus prisées dans l’Eifel, ou l’utilisation du bois dans les églises et chapelles, hier comme aujourd’hui. Et n’oublions pas que les randonnées à travers bois sont encore plus captivantes quand on sait de quelle manière les gardes forestiers gèrent l’espace bois. En outre, la brochure décrit la filière bois, qui, du travail jusqu’à l’usinage du bois, couvre dans la région un grand nombre d’activités artisanales et industrielles.

Téléchargez la brochure.

Artistes et artisanat d'art

L’art et l’artisanat d’art constituent indiscutablement dans les Cantons de l’Est un champ d’activité bénéficiant depuis des décennies d’un succès sans cesse croissant. Environ trente artistes et artisans d’art ouvrent sur demande leurs ateliers et/ou leurs locaux de travail, afin d’offrir aux personnes intéressées un regard sur leurs oeuvres et leurs techniques. C’est comme une sorte d’excursion brève, mais particulièrement intense, à travers les formes les plus diverses de l’art et de l’artisanat d’art, axées bien plus sur les goûts personnels ainsi que sur les talents et les capacités individuelles que sur les exigences du „marché“. Et celui ou celle qui souhaite exprimer sa propre créativité, trouvera les impulsions nécessaires grâce aux différents cours prodigués dans les trois ateliers créatifs à Mürringen, Amel et Neundorf.

Téléchargez la brochure.

Par monts et par vaux (Paysages en changement)

Lorsque l’on traverse de nos jours l’Eifel belge, les grandes forêts de sapins et les pâturages, où des vaches laitières broutent paisiblement l’herbe bien grasse, constituent un décor familier. Mais il n’en a pas toujours été ainsi. Le développement du paysage entre Elsenborn et Ouren, entre la Warche et l’Our, a été essentiellement façonné par les « interventions » de l’homme. La brochure présente par ailleurs des producteurs de produits du terroir ainsi que des agriculteurs bio et des lieux de production ouverts aux visites et/ou à la dégustation de spécialités régionales. Le tout est complété par les soi-disant cadres paysagers, qui correspondent à onze points de vue spécifiques permettant d’observer des aspects et des éléments du paysage actuel sous un angle « recadré ».

Téléchargez la brochure.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 

Nombre total de pages vues

 
Blogger Templates